Le lab

Pause déjeuner : moment de convivialité n°1 en entreprise ?

8 min

“On mange quoi ce midi ?”

On entend souvent cette phrase au bureau quand vient l’heure de la pause déjeuner et que les estomacs commencent à gargouiller.

Cette phrase, annonciatrice d’un moment de gourmandise, est également l’un des symboles de la convivialité en entreprise

Comme la pause café, les afterworks ou les team-building, la pause déjeuner est un moment clé de la convivialité au travail que les entreprises françaises retrouvent à peine après plusieurs années de crise. 

Après plus de deux ans où toutes nos habitudes ont été perturbées, la pause déjeuner est-elle toujours aussi importante pour les salariés ? Quelles sont leurs habitudes ? Quels sont les critères d’une pause déjeuner réussie ? La pause déjeuner est-elle le numéro 1 des moments de convivialité en entreprise ?

Grâce à notre enquête dédiée à la convivialité en entreprise (réalisée en 2022 auprès de 1 500 salariés français) et son focus sur la pause déjeuner, nous vous donnons toutes les réponses dans cet article.

Quels sont les principaux moments de convivialité en entreprise ?

La convivialité est une affaire du quotidien. Et non, ce n’est pas un momentum construit autour d’un séminaire ou d’un team building. 

Une affaire du quotidien et surtout l’affaire de toutes et tous ! 

En effet, les salariés sont les premiers porteurs de la convivialité en entreprise (83% des moments de convivialité sont organisés par les salariés eux-mêmes). 

Mais alors ? Quel est LE moment de convivialité pour ces derniers ? S’agit-il de la pause déjeuner ? 

Spoiler alert : non ! 

Voici les moments de convivialité les plus importants selon le panel de notre étude :

  • La pause café (44%)
  • La pause déjeuner (33%)
  • Le verre (apéro/afterwork) (21%)
  • Autres (2%)
Pour 44% des salariés, la pause café est le moment de convivialité par excellence, suivi de très près par la pause déjeuner

Malgré le triomphe de la pause café, la pause déjeuner est LE moment de convivialité en entreprise pour plus d’un tiers des salariés sondés. 

Est-ce le même constat partout en France ? Le repas entre collègues a-t-il la même importance pour toutes les tranches d’âge ? 

Et bien non. Il semblerait que les gourmands soient particulièrement concentrés en Île-de-France. Pour ces salariés, la pause déjeuner se situe au même niveau que la pause café. 

En Île-de-France on constate que la pause déjeuner se situe au même niveau dans le classement des moments de convivialité préférés des salariés

Pour les 26-34, le repas entre collègues vient même se placer devant son acolyte caféinée. Une preuve que ces préférences peuvent évoluer tout au long de la vie des salariés. 

Les 26-34 ans placent la pause déjeuner comme le moment de convivialité par excellencex

Quelles sont les habitudes des salariés à la pause déjeuner ? Est-elle toujours synonyme de convivialité et de partage ? 

Quelles sont les habitudes des salariés français à la pause déjeuner ? 

Les lieux de la pause déjeuner (et la réponse à la fameuse question “on mange où ?”)

Cantines, espaces de pause dédiés, panier repas, titres-restaurant, commande groupée, etc… De nombreuses entreprises mettent en place des solutions pour faire de la pause déjeuner des salariés, un moment de simplicité (et un moment de partage entre collègues sur le lieu de travail). 

Mais après deux années de crise sanitaire, le lieu de travail est-il toujours l’endroit privilégié par les salariés ? 

Et bien oui, et cela de manière très nette. 

En effet, 63% des déjeuners se passent sur le lieu de travail (une bonne nouvelle pour tous les micro-ondes achetés avant la pandémie).

Très loin derrière, le domicile est le deuxième lieu privilégié pour la pause déjeuner (25%) suivi par les déjeuners en extérieur (au restaurant par exemple) (12%).

Les salariés prennent majoritairement leur pause déjeuner sur le lieu de travail

Cette tendance se confirme partout en France. En Île-de-France, le repas entre collègues a tendance à se dérouler plus régulièrement à l’extérieur ou sur le lieu de travail. En régions, on constate un attrait plus important pour le déjeuner à domicile. 

En régions, on constate que les salariés ont tendance à privilégier leur domicile pour la pause déjeuner

Les résultats de l’étude révèlent que les salariés qui déjeunent le plus souvent à l’extérieur sont ceux qui bénéficient de titres-restaurant.

Pause déjeuner : un moment de convivialité souvent sacrifié ? 

Ces quelques lignes sont dédiées à celles et ceux qui ont déjà sacrifié ce moment sacré pour traiter une urgence professionnelle (ou personnelle)… On pense à vous.

Et vous êtes beaucoup plus nombreux que ce que l’on pourrait penser. 

En effet, c’est plus de 50% des salariés sondés (54% pour être précis) qui sacrifient leur pause déjeuner (de temps en temps, voire souvent). 

Ce sens du sacrifice, on le retrouve sur l’ensemble de la population sondée, mais principalement chez les plus jeunes (les 18-25 ans et également les 26-34 ans). 

Parmi celles et ceux qui sacrifieraient ce moment de gourmandise pour rien au monde on retrouve : 

  • Les salariés qui ont entre 45 et 54 ans ; 
  • Les ouvriers ; 
  • Les salariés avec plus de 10 ans d’ancienneté ; 
  • Les salariés qui travaillent depuis leur domicile ; 
  • Les salariés bénéficiaires d’une cantine sur leur lieu de travail.
54% des salariés sacrifient souvent ou parfois leur pause déjeuner pour une urgence

Donc oui, ce moment de convivialité en entreprise est souvent sacrifié… à juste titre ? Difficile à dire. Dans ce cas de figure, il serait pertinent d’identifier la cause de ce sacrifice pour mieux y remédier.

Quelle est la recette pour maximiser la convivialité à la pause déjeuner ?

Comme évoqué précédemment, les lieux de la pause déjeuner varient en fonction de nombreux critères et impactent la manière dont celle-ci se déroule.

Mais le lieu où se déroule le repas est-il un facteur clé d’une pause déjeuner réussie ? Quelle est la recette d’une pause déjeuner qui fait plaisir ? Et je ne parle pas de celle qui se trouve dans l’assiette…

L’endroit où est pris le déjeuner se place seulement en 4ème position (ex-aequo) des critères de réussite de ce moment particulier. Surprenant ? 

Lorsqu’on regarde les autres critères de plus près, on se rend compte qu’une bonne pause déjeuner dépend surtout : 

  • Des collègues avec qui on la partage (35%)
  • De la possibilité de se déconnecter du travail (22%)
  • Du contenu de l’assiette (20%)
  • De l’endroit où on l’on se trouve (11%)
  • De sa durée (11%)
  • Autres (1%)
Le critère de réussite le plus important à la pause déjeuner sont les collègues avec qui on prend le repas

Quel bonheur de voir que ce qui prime, c’est l’humain ! Et cela partout en France. 

Les plus grandes différences entre l’Île-de-France et les différentes régions ? La gourmandise et le besoin de déconnexion.

En régions on constate que le besoin de déconnexion à la pause déjeuner est plus important pour les salariés

En effet, le contenu de l’assiette est le deuxième critère le plus important pour les salariés de l’Île-de-France. En régions le deuxième critère le plus important est la capacité à déconnecter du travail. 

Il s’agit par ailleurs d’un critère particulièrement important pour les femmes (2ème critère le plus important pour elles, en régions comme en IDF), les cadres mais également les plus de 45 ans. 

On constate également que l’endroit et la durée de la pause sont importants pour les ouvriers et les employés. 

En ce qui concerne les salariés âgés de 18 à 44 ans, le moment de convivialité parfait c’est une recette simple : les bons collègues, dans un bon endroit et tout cela avec un bon petit plat.

Comme pour beaucoup de choses, il n’existe pas de recette miracle pour créer la pause déjeuner parfaite, mais vous connaissez désormais les principaux ingrédients. Et si vous preniez le pouls des salariés au travers d’une enquête dédiée pour en savoir plus sur leurs attentes et leurs besoins ? 

En conclusion 

Que retenir de cette étude autour de la convivialité en entreprise (et de son focus sur la pause déjeuner) ? 

Lorsqu’on parle de pause déjeuner, on a toutes et tous nos priorités. Nos habitudes dépendent également de la manière dont est pensée la pause déjeuner dans l’entreprise et de la culture de cette dernière.

Pour aller plus loin et comprendre les mécaniques et liens entre la culture d’entreprise et les moments de convivialité, je vous incite à consulter notre étude complète dédiée à ce sujet.

Abonnez-vous à notre Swiletter

Vous êtes à l'aise avec notre politique de confidentialité et avec le fait qu'on vous recontacte pour parler de nos services ? Super ! On peut continuer alors.