Comment s’organiser pour les déplacements professionnels dans le BTP ?

Les spécificités des déplacements professionnels dans le BTP

Se déplacer sur un chantier est courant pour un ouvrier. Mais selon la distance qui le sépare de son domicile, le déplacement professionnel sera qualifié différemment.

Les grands déplacements professionnels

Dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, les déplacements professionnels sont légion. Et pour cause, les ouvriers doivent se rendre d’un chantier à l’autre pour terminer une construction. Et parfois, les chantiers sont si éloignés du domicile des salariés qu’ils n’ont pas la possibilité de rentrer à leur domicile le soir venu. On parle alors de grand déplacement.

Selon la Syntec, ces derniers sont caractérisés dès lors que le chantier se trouve à plus de :

  • 1h30 de trajet en transport en commun depuis le domicile du salarié ;
  • 50 kilomètres depuis le domicile du salarié.

Dans ces hypothèses, les entreprises du BTP doivent organiser le déplacement professionnel de leurs ouvriers. Nous allons voir comment. Mais avant cela, nous vous expliquons les règles en matière de petit déplacement.

>> À lire aussi : Les zones de déplacement dans le BTP - Le guide complet

Les petits déplacements

Lorsque le déplacement ne remplit pas les conditions susmentionnées, on parle de petit déplacement.

Dans ce cadre, l’organisation des chantiers pour les entreprises du BTP est nettement plus simple. C’est la raison pour laquelle nous nous concentrons sur les grands déplacements dans cet article.

Cela dit, si vous réalisez régulièrement des missions à proximité de votre lieu habituel de travail, sachez que vous avez le droit de percevoir une indemnité forfaitaire. Celle-ci prend en compte le trajet aller-retour entre votre domicile et le lieu de la mission, ainsi que l’ensemble des repas pris sur place ou au restaurant.

Retrouvez sur cette page le montant des indemnités prévues par l’administration fiscale.

À lire aussi : Quelle indemnité pour le trajet domicile-chantier ?

Comment simplifier les déplacements professionnels ?

La réponse dans notre guide ultime du voyage d’affaires

Politique de voyage, outils de réservation, accompagnement des voyageurs, gestion de la compta… Tout est là.

L’organisation des chantiers pour les entreprises du BTP

Pour une entreprise du BTP, l’organisation des déplacements professionnels s’avère particulièrement complexe, notamment en raison de l’intervention de sous-traitants qui viennent prêter main forte sur le chantier.

Le délai de prévenance des ouvriers

Avant d’organiser le déplacement professionnel, les entreprises doivent d’abord prévenir leurs ouvriers dans un délai raisonnable. C’est en particulier le cas si les déplacements prévus sont longs et éloignés du domicile.

>> À lire aussi : Quel délai de prévenance pour un déplacement professionnel ?

Il s’agit alors de laisser le temps au collaborateur d’organiser sa vie privée (nourrice, aide ménagère, rendez-vous médicaux…).

Il est donc primordial que les entreprises disposent de suffisamment de temps en amont pour organiser le chantier et prévenir les ouvriers qui devront se rendre sur place.

En outre, ce temps leur permet également de trouver des sous-traitants.

>> À lire aussi : Un refus de déplacement professionnel est-il sanctionnable ?

La sous-traitance

Pour réussir un chantier de construction, une entreprise de BTP doit multiplier les savoir-faire (ingénierie, études, maçonnerie, tôlerie, électricité…). Mais il est fréquent que le maître d'œuvre ne dispose pas de toutes les compétences nécessaires. Dans ce cadre, la sous-traitance sera indispensable. Il peut s’agir de recourir à des entreprises compétentes dans un secteur précis ou simplement à des artisans indépendants.

À cette fin, l’entreprise du BTP doit sélectionner avec attention son ou ses sous-traitants. Elle doit d’ailleurs porter une attention particulière aux points suivants :

  • Le respect du budget ;
  • Les assurances et garanties obligatoires ;
  • La rédaction du contrat de sous-traitance.

Une fois que l’entreprise a défini le nombre de travailleurs présents sur le chantier de construction, elle peut s’occuper de la logistique.

La feuille de route

Comme pour tout déplacement professionnel, la feuille de route est indispensable. Mais pour une construction dans le BTP, la feuille de route ne concerne pas tant les rendez-vous, mais plutôt le respect du cahier des charges. Ainsi, ce document pourra reprendre les éléments suivants :

  • Le lieu de la mission ;
  • La durée de la mission (et ce, pour chaque équipe) ;
  • Les différentes étapes à suivre pour respecter le cahier des charges fixé par le client ;
  • La logistique (c'est-à-dire les hôtels à réserver, les modes de transport, les restaurants…).

Modèle d'une feuille de route

Téléchargez notre modèle de feuille de route pour mieux organiser vos déplacements professionnels :

Les réservations d'hôtel

Après avoir établi la feuille de route, il faudra programmer le séjour sur place. Dans ce cadre, les entreprises doivent réserver l’hébergement. Mais pour cela, il est préférable de faire des partenariats avec des chaînes hôtelières. Et pour cause, le secteur du BTP présente plusieurs spécificités :

  • Une durée de chantier relativement longue ;
  • Des déplacements très réguliers ;
  • Un nombre de chambres important, car un ouvrier se déplace rarement seul pour un chantier de construction.

Du fait de toutes ces particularités, l’entreprise pourra bénéficier de réductions sur les séjours grâce à sa fidélité envers une chaîne hôtelière.

Pour cela, nous vous conseillons de préciser les hôtels privilégiés dans une politique de voyage d’affaires. Cela permettra à chaque collaborateur (ouvrier, commercial, Office Manager…) de savoir où réserver.

Je découvre l’offre déplacements pro

Essai gratuit : facilitez la résa et la gestion des déplacements pros.

  • Expérience de voyage unique
  • Service client réactif
  • Coûts réduits et maîtrisés
  • Gestion compta simplifiée

Abonnez-vous à notre Swiletter

Vous êtes à l'aise avec notre politique de confidentialité et avec le fait qu'on vous recontacte pour parler de nos services ? Super ! On peut continuer alors.