Calculer les effectifs pour les élections du CSE en 3 étapes

Depuis la mise en place des ordonnances Macron du 22 septembre 2017, toutes les entreprises ayant plus de 11 salariés depuis 12 mois consécutifs doivent obligatoirement mettre en place un Comité Social et Economique. Le calcul des effectifs CSE est nécessaire afin de vous permettre de savoir si vous devez mettre en place un CSE.

Par ailleurs, il permet aussi de déterminer le nombre d’élus du CSE qu’il y aura au sein de l’entreprise et le nombre d’heures de délégation qui leur seront allouées par mois.

Cependant, il existe des règles précises à prendre en compte quand on procède au calcul de l’effectif CSE de son entreprise. Un vote des élus se met ensuite en place pour les élections du CSE.

Cet article vise à expliquer la méthode pour calculer les effectifs dans son entreprise afin de savoir s’il est nécessaire de mettre en place un CSE.

icon

Les règles à prendre en compte pour calculer son effectif pour une élection du CSE

Avant de se lancer dans la tâche du calcul des effectifs, il est nécessaire de bien s’approprier les règles propres à cette tâche.

Premièrement, pour que le calcul soit juste, il est primordial de prendre une période de référence de 12 mois. Cette période de référence correspond au 12 mois complets qui précèdent le jour où vous réalisez le calcul de l’effectif.

Imaginons que vous calculez les effectifs de votre entreprise le 5 avril 2020, il sera alors nécessaire de prendre comme période de référence, le 1er avril 2019 jusqu’au 31 mars 2020.

Deuxièmement, le calcul de l’effectif doit être pris en compte en terme d’équivalent temps plein (ETP) pour les salariés de l’entreprise sur tous les mois de la période de référence définie.

Cela signifie qu’un salarié ayant une durée de travail hebdomadaire de 17 heures et 30 minutes correspond à 0,5 ETP, alors qu’un salarié ayant une durée de travail hebdomadaire de 35h correspond à 1 ETP.

Pour être plus général, il convient d’appliquer la règle de prise en compte en fonction du temps de présence au cours des 12 derniers mois ainsi que celle au prorata du temps de travail.

Enfin, pour que la mise en place du CSE soit obligatoire, il faut que l’entreprise ait eu 11 salariés en équivalent temps plein pendant 12 mois consécutifs. Si pendant 1 mois, l’effectif de l’entreprise passe sous la barre des 11 salariés, le compteur repart à 0.

Un guide sans prise de tête !

Comprendre le fonctionnement du CSE, de A à Z

👉  Retrouvez dans ce guide :
– Les rôles et les missions du CSE
– L’organisation des élections
– Des informations pratiques sur les avantages salariaux

icon

Qui prendre en compte dans le calcul des effectifs ?

Voici une liste de tous les salariés de l’entreprise devant être pris en compte pour le calcul des effectifs du CSE :

  • Les salariés titulaires d’un CDI et les travailleurs à domicile qui sont à temps plein ou à temps partiel. Les titulaires d’un CDI qui sont absents, malades, en congés maternité / paternité … sont quand même comptabilisés.
  • Les salariés titulaires d’un CDD, les salariés temporaires ou les salariés à temps partiel quelque soit la nature de leur contrat (intermittents, intérimaires). Attention, ils ne sont pas pris en compte si ces salariés remplacent un salarié absent.
  • Les salariés d’entreprises extérieures qui sont présents dans les locaux de l’entreprise utilisatrice et qui y travaillent depuis au moins 1 an.
  • Les dirigeants et mandataires sociaux qui possèdent un contrat de travail.

Toutefois, le nombre d’équivalent temps plein peut bien évidemment varier selon le temps de travail hebdomadaire des salariés. Nous verrons cela plus en détails dans la partie « Exemple de calcul des effectifs » juste en dessous.

Je découvre l'offre cadeaux C'est parti !
icon

Exemple de calcul des effectifs

Situation de l’entreprise « Solution CSE »

Tout d’abord, prenons le cas de l’entreprise « Solution CSE » au 1er avril 2020. Cette entreprise compte 15 salariés et voici le détail sur leurs types de contrats et leur temps de travail :

  • 8 salariés sont titulaires d’un CDI. 3 d’entre eux sont à temps partiel à 75%. 1 salarié à temps plein travaille à domicile. 2 salariés à temps plein sont arrivés le 1er janvier 2020. Les autres sont arrivés le 1er janvier 2019.
  • 4 salariés sont titulaires d’un CDD. Les 2 premiers sont à temps partiel à 50% depuis le 1er janvier 2019. Les deux autres sont à temps plein depuis le 1er septembre 2019.
  • 2 salariés à temps plein viennent d’une entreprise extérieure. Le premier travaille chez « Solution CSE » depuis le 1er janvier 2019. Le second travaille chez « Solution CSE » depuis le 1er septembre 2019.
  • 1 salarié est titulaire d’un contrat de professionnalisation

Calcul des effectifs de l’entreprise « Solution CSE »

Procédons maintenant au calcul des effectifs. Etant donné, que nous sommes le 1er avril 2020, la période de référence est d’avril 2019 à mars 2020. Nous allons calculer les effectifs en commençant par le mois d’avril 2019 jusqu’au mois de mars 2020. Voici les calculs avec le détail pour chaque type de contrat :

D’avril 2019 à août 2019 : 7,25 ETP

  • 3 CDI à temps plein (1er janvier 2019) = 3 x 1 = 3 ETP
  • 3 CDI à temps partiel (1er janvier 2019 ; 75%) = 3 x 0,75 = 2,25 ETP
  • 2 CDD à temps partiel (1er janvier 2019 ; 50%) = 2 x 0,5 = 1 ETP
  • 1 salarié extérieur à temps plein (1er janvier 2019) = 1 x 1 = 1 ETP

De septembre 2019 à décembre 2019 : 9,25 ETP

  • 3 CDI à temps plein (1er janvier 2019) = 3 x 1 = 3 ETP
  • 3 CDI à temps partiel (1er janvier 2019 ; 75%) = 3 x 0,75 = 2,25 ETP
  • 2 CDD à temps partiel (1er janvier 2019 ; 50%) = 2 x 0,5 = 1 ETP
  • 2 CDD à temps plein (1er septembre 2019) = 2 x 1 = 2 ETP
  • 1 salarié extérieur (1er janvier 2019) = 1 x 1 = 1 ETP

De janvier 2020 à mars 2020 : 11,25 ETP

  • 5 CDI à temps plein (3 – 1er janvier 2019 et 2 – 1 janvier 2020) = 5 x 1 = 5 ETP
  • 3 CDI à temps partiel (1er janvier 2019 ; 75%) = 3 x 0,75 = 2,25 ETP
  • 2 CDD à temps partiel (1er janvier 2019 ; 50%) = 2 x 0,5 = 1 ETP
  • 2 CDD à temps plein (1er septembre 2019) = 2 x 1 = 2 ETP
  • 1 salarié extérieur (1er janvier 2019) = 1 x 1 = 1 ETP

Toutefois, le salarié venant d’une entreprise extérieure qui travaille chez « Solution CSE » depuis le 1er septembre 2019 n’est pas comptabilisé. En effet, cela fait moins d’un an qu’il travaille chez « Solution CSE ».

De plus, le salarié en contrat de professionnalisation n’est pas comptabilisé. Ce type de contrat, tout comme les contrats d’apprentissage ne sont pas pris en compte dans le calcul des effectifs.

Donc l’entreprise « Solution CSE » n’a pas 11 ETP depuis 12 mois consécutifs. Elle n’est donc pas dans l’obligation de mettre en place un CSE. Cependant, « Solution CSE » peut toujours décider d’instaurer des avantages pour ses salariés.

Je découvre l'offre Titres Cadeaux

La solution CSE qui donne le choix aux collaborateurs.

👉 Donnez le contrôle à vos employés sur les dépenses des titres cadeaux

Abonnez-vous à notre Swiletter

Vous êtes à l'aise avec notre politique de confidentialité et avec le fait qu'on vous recontacte pour parler de nos services ? Super ! On peut continuer alors.